Quand l'exercice vous fait du mal : L'exercice physique compulsif et la valeur des programmes fondés sur la science


Quand l'exercice vous fait du mal : L'exercice physique compulsif et la valeur des programmes fondés sur la science

ÉCRIT PAR

Julian Voll

Peut-on faire trop d'exercice ?

En bref, la réponse est oui.

L'exercice compulsif, défini comme un « besoin excessif et incontrôlable de faire de l'exercice » et qui « entraîne des conséquences négatives », touche généralement des personnes qui ont d'autres problèmes psychosociaux, comme des troubles de l'alimentation, des troubles obsessionnels compulsifs et un perfectionnisme maladif. Les athlètes de haut niveau qui doivent se concentrer sur leurs capacités et leurs performances, ainsi que sur leur morphologie et leur poids, peuvent également être sensibles à ce type de dépendance.

L'exercice compulsif peut prendre de nombreuses formes, mais les principaux signes révélateurs sont les suivants : faire de l'exercice pendant des périodes excessives et malgré une maladie ou une blessure ; ressentir de la culpabilité, de la dépression ou de l'anxiété si vous n'avez pas pu faire d'exercice ; utiliser l'exercice pour permettre de manger ou pour compenser l'apport calorique ; et/ou écarter des événements importants pour faire de l'exercice ou s'entraîner.

Il n'existe pas beaucoup de recherches sur l'exercice compulsif, car il n'a pas encore été reconnu comme une affection dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Cependant, les médecins constatent sa prévalence chez les patients, car l'exercice compulsif peut entraîner des douleurs osseuses et articulaires chroniques, une fatigue persistante, des infections des voies respiratoires supérieures, une aggravation des blessures, une perte du cycle menstruel, etc.

Pour vous aider à rester sur la bonne voie, tenez votre médecin informé de vos habitudes en matière d'exercice, informez-le si vous commencez un nouveau programme d'exercice et entraînez-vous avec un entraîneur professionnel.

L'heure de la science

De nos jours, il y a évidemment des tonnes de programmes d'exercices en ligne. Beaucoup d'entre eux sont bons, mais certains ne le sont pas. Et aucune des vidéos d'exercices uniformes ne prennent en compte vos besoins, vos objectifs, votre santé, votre morphologie ou vos capacités. Autrefois, il fallait aller dans une salle de sport et faire appel à un entraîneur personnel, mais depuis la pandémie, les choses ont changé.

Beaucoup d'entre nous s'inscrivent à un programme en ligne ou à une application reposant sur des bases scientifiques, s'équipent d'une petite salle de sport à domicile et obtiennent des résultats grâce à des programmes d'exercices personnalisés en fonction de qui ils sont et de leurs besoins.

Un bon entraîneur tiendra compte de votre poids actuel, de votre IMC, de votre niveau d'activité, de vos problèmes de santé existants ou de vos anciennes blessures, ainsi que de votre emploi du temps, de vos objectifs, de votre morphologie, etc. Il ou elle créera et adaptera un programme d'exercices adapté à votre situation personnelle, réduira votre risque de blessure et vous préparera à la réussite.

Les bonnes applications ou les programmes en ligne payants doivent faire de même, en vous permettant d'adapter les entraînements, les recettes, etc. à vos besoins et à vos objectifs.

Pourquoi faire de l'exercice ?

« Les gens me disaient toujours : “ De l'exercice ? Ah, non merci. Scientifiquement, vous ne pouvez pas trouver de mécanisme, donc c'est une perte de temps totale ” », explique le Dr Mark Tarnopolsky, neurologue généticien à l'Université McMaster de Hamilton, en Ontario, dans un article du Time. « Mais au fil du temps, article après article après article, on constate que le moyen le plus efficace et le plus puissant d'améliorer la qualité et la durée de la vie est l'exercice. »

L'article poursuit en indiquant que « seuls 20 % des Américains pratiquent les 150 minutes d'activité physique cardiovasculaire et musculaire recommandées par semaine, [et] plus de la moitié des baby boomers déclarent ne pas faire d'exercice du tout ».

Donc l'exercice c'est une bonne chose, en effet. Le plus important, en fait. Mais la plupart d'entre nous souffrent : a) d'un manque de motivation ; b) d'un manque de connaissances ou de savoir-faire ; et c) d'une absence de responsabilité. Tout cela fait que nous commençons parfois à faire de l'exercice (au début de la nouvelle année, par exemple), mais que nous nous essoufflons rapidement, que nous n'obtenons pas les résultats escomptés ou que nous nous blessons parce que nous en faisons trop ou que nous n'avons pas la bonne forme. Le résultat ? On se retrouve sur le canapé à regarder Netflix avec un verre de vin et un paquet de chips à la main.

Les avantages d'un programme

Il existe un grand nombre d'excellents entraîneurs, d'applications et de programmes en ligne qui ont fait l'objet de recherches, ont été soigneusement planifiés et sont soutenus par la science afin de vous donner le meilleur résultat possible. Si vous envisagez de vous lancer, l'un des principaux avantages d'une application est la motivation et la responsabilisation. Les applications peuvent également vous aider à condenser vos séances d'entraînement afin qu'elles s'intègrent dans votre vie quotidienne et qu'elles soient accessibles partout, même si vous êtes en voyage.

Les personnes qui n'ont jamais fait d'exercice peuvent également trouver les salles de sport intimidantes, car elles craignent d'avoir l'air de ne pas savoir ce qu'elles font. Une bonne application devrait les soulager de ce stress.

Le monde du fitness en ligne a explosé pendant la période du COVID-19. Un article du Washington Post rapporte que « de janvier à novembre 2020, environ 2,5 milliards d'applications de santé et de fitness ont été téléchargées dans le monde, selon les données de Sensor Tower, soit un bond de 47 % par rapport à la même période en 2019 ».

Une application par jour...

La toute nouvelle application premium de FitTrack, MyHealth, fonctionne avec nos balances FitTrack et est soutenue par la science. Grâce à la double technologie BIA (analyse d'impédance bioélectrique), les balances FitTrack enregistrent et rapportent 17 indicateurs de santé différentes, en capturant des données à l'intérieur et entre vos cellules. Ces données sont ensuite renvoyées à la balance et passent par l'algorithme FitTrack, qui calcule la composition de votre corps avec précision, fiabilité et constance. Et toutes les balances FitTrack sont certifiées par la FDA. Nous vous donnons les informations dont vous avez besoin pour améliorer votre santé, tant sur le plan physique que mental, en vous donnant le pouvoir de contrôler votre programme en fonction de vos besoins et de votre définition globale de la santé.

L'application MyHealth propose des séances d'entraînement fondées sur des données scientifiques et basées sur vos objectifs, qui fonctionnent en conjonction avec les indicateurs déterminés par votre balance. Les entraîneurs personnels abordent tous les sujets, de la « forme et la minceur » aux entraînements puissants, en passant par la « forme du corps et de l'esprit ». Vous pouvez créer un plan de repas, en suivant des éléments comme les protéines, les macros et les calories. Et vous pouvez voir comment votre façon de manger, de dormir et d'être actif influe sur votre santé.

Une étude publiée dans le Journal of Mobile Technology in Medicine a montré que les applications de fitness peuvent être aussi efficaces que la salle de sport en termes de dépenses caloriques.

Une salle de sport est là pour vous quand vous êtes à la salle de sport. Une application, en revanche, est là où vous êtes, quand vous en avez besoin. Elle surveille et suit vos progrès, vous offre un soutien et une formation, ainsi que des séances d'entraînement personnalisées prêtes à l'emploi.

Nous pouvons reprocher au monde digital de nous garder scotchés à nos téléphones et à nos canapés, mais il vous apporte aussi des programmes de santé et de bien-être reconnus par la science et conçus pour vous aider à vivre au mieux.



Shop now. Enjoy now. Pay later.

4 interest-free payments, every two weeks, at checkout